La Dyscalculie: définition, difficultés, aménagements et aide en classe

La dyscalculie c’est quoi ?

La dyscalculie est un trouble de la logique mathématique, un trouble spécifique des activités numériques qui ne permet pas d’accéder correctement au nombre et qui impacte la notion d’ordre et de succession d’actions.

La dyscalculie peut être associée à un autre trouble spécifique dont elle peut être la conséquence (trouble de l’attention, troubles exécutifs, troubles amnésiques) 

     Les signes d’alerte d’un trouble dyscalculique :

     

    Difficulté à mémoriser et à réciter dans l’ordre la comptine numérique 

    Difficulté à dénombrer, à compter, à compter sur ses doigts.

    Difficulté à reconnaître immédiatement les petites quantités (objets, constellations du dé) 

    Difficulté en numération (par ex : pour compter de 2 en 2) 

    Difficulté dans le système décimal (passage à la dizaine) 

    Difficulté de logique 

    Difficultés à comprendre la notion de quantité, d’ordre, de successions d’actions.

    Repérage et Diagnostic

    Difficultés rencontrées par les personnes dyscalculiques :

    – pour comparer les nombres, les écrire, pour poser une opération
    pour écrire un nombre en dictée, ex : 103 432 peut être écrit : 100 3000 400 30 2
    – pour comparer des chiffres,
    – pour estimer des quantités (durées, distances)
    – différencier le +grand du + petit.
    – comprendre les opérations et les tables. 

    Elles peuvent développer une anxiété envers les mathématiques ou se placer en évitement. 

     

    Manifestations des troubles DYS au quotidien: 

     

    • Difficulté à effectuer un calcul mental.
    • Difficulté à résoudre des problèmes.
    • Difficulté à suivre des procédures, à se doter de stratégies de résolution ou de comptage 
    • Difficulté à passer d’un code numérique à un autre 

     

    Le retentissement social est important.

    Selon le stade et les ré éducations :

    • Difficulté à rendre, à compter  la monnaie.
    • Difficulté à faire ses comptes, à gérer son argent. 
    • Difficulté à manier les nombres et les chiffres : durée, distance, quantité …
    • Difficulté en mathématiques et dans les matières nécessitant l’utilisation de données numériques.

     

    Le diagnostic est posé par des orthophonistes spécialisées en troubles logico-mathématiques qui pourront proposer ensuite des séances de rééducation. 

    De nombreux dyslexiques sont bons en mathématiques, mais sans être dyscalculiques certains peuvent  rencontrer des difficultés dues à leur trouble.

    •  Difficultés de lecture des consignes. Remédiation possible par cartes heuristiques ou schémas fléchés (également valable pour les dyscalculiques). 
    • Difficultés de raisonnement logique : un dyslexique peut parvenir au résultat juste, mais en suivant un raisonnement complètement différent ! → Comment sera notée sa copie ?
    • Difficultés de rédaction si la réponse appelle un paragraphe rédigé.

     

    Les Aménagements 

    Adhésion à l’association

    Rejoignez nous